La lettre F

a.png b.png  c.png  d.png e.png f.png g.png h.png i.png j.png k.png l.png m.png
n.png o.png p.png q.png r.png s.png t.png u.png v.png w.png x.png y.png z.png

3.png______________________________________________________________4.png

f2.png

allez à la page : page1.png page2.png

1.png______________________________________________________________2.png

3.png frederique.png4.png

Votre hôte, la créatrice de tous ces blogs dédiés à notre très chèrebenzoni1.png

Votre hôte : FrédériqueJ’ai connu Juliette Benzoni avec la série TV « Le Gerfaut », j’ai acheté les livres …. et je suis devenue une vrai « accro », une passionnée, une inconditionnelle – certain dirait une « hystérique » … peut-être emoticone ! Mais j’en suis arrivée ici, sur le Net à ouvrir des sites sur son travail : les séries Tv, les livres, ses articles en tant que journaliste – ma « petite » connaissance de l’Anglais m’a donné l’idée d’ouvrir également un site pour ses nombreux lecteurs étrangers etc…

La lettre F dedica11Et puis, vint la rencontre avec l’auteur elle-même… Et là, je découvre une grande dame extraordinaire, pleine d’humour, de gentillesse qui se trouve être très touchée par l’intérêt que ses lecteurs lui portent. Alors quand elle rencontre certaines lectrices, telle que Mistral et Moi, elle nous fait ses ambassadrices, son intermédiaire avec vous, ses lecteurs. Toutes les exclusivités que vous pouvez lire sont d’elle, les anecdotes que vous lisez ici et là – elle nous les a raconté avec ses talents de conteuse que vous connaissez….

Alors j’espère que vous apprécierez ce nouvel endroit dédié à son travail et à la personnalité merveilleuse qu’est notre auteur historique préféré.

lire ma page  about

1.png______________________________________________________________2.png

3.png femmes_gd_siecle4.png

ces_femmes_du_grand_siecle_120x180Editeur : Perrin

Recueil de Nouvelles :

85 Livre – paru en 2015

Les personnages historiques évoqués : Madame de Miramion, la marquise de Coligny, la comtesse de Verrue, la princesse des Ursins, la comtesse de Saint-Géran, la Grande Mademoiselle,  Ninon de Lenclos, la princesse de Cantecroix,  La princesse de Conti, Henriette d’Angleterre, Louise de Keroualle,  Adélaïde de Lespinay, la marquise de Sévigné, Louise de La Vallière, Marie Mancini, Marie de Bretagne, Mademoiselle de Kerbrison, Charlotte de Calvières, Françoise de Roquelaure,  Marquise du Parc, la Champmeslé.

.

18femmes_gd_sieclebis  monlivre.png

l’édition originale de 2015

voir le diaporama des personnages : galerie

.

.

1.png______________________________________________________________2.png

3.png ferpoison.png4.png

03feretpoison1.jpgEditeur : Trévise

Recueil de Nouvelles :
13.png Livre – écrit en 1973

Les personnages historiques évoqués : L’Impératrice Lu, Agrippine, Isabelle d’Angoulême, Marguerite d’Anjou, Marie Tudor, Bianca Capello, Henriette d’Entragues, Ana Mendoza, Erzsebeth Barthory, Frances Howard, Anne-Geneviève de Bourbon-Condé, Madame de Montespan, Charlotte de Vaubadon, Tseu-Hi  .

Traduit en 7 languesalemanya.gif Allemand croacia.gifCroate russia.gif Russe eslovaquia.gif Slovaque eslovenia.gifSlovènereptxeca.gif Tchèque ukraine-7 Ukraine

03fer_poison_2  monlivre.png

l’édition J’ai Lu de 1978

voir le diaporama des personnages : galerie
voir la publication originale dans les magazines, de certaines de ces nouvelles : presse

xxx1.png______________________________________________________________2.png

3.png florentine.png4.png

fiora0101.jpg Editeur : Plon

Série en 4 titres:
36.pnglivre : “Fiora et le Magnifique” écrit en 1988
37.png : “Fiora et le Téméraire” écrit en 1988
reedition.png Pocket en 2012 – 2 titres en 1 « Fiora et la vengeance »  

38.png : “Fiora et le Pape” écrit en 1989
39.png: “Fiora et le Roi de France” écrit en 1990
reedition.png Pocket en 2012 – 2 titres en 1 « Fiora et l’amour » 

Période traversée : 1457 à 1479

L’Histoire : Le destin d’une enfant issue de l’inceste mais élevée à Florence. Quand elle découvre l’amour, elle découvre aussi son origine et sa vie va devenir une quête de vengeance envers les responsables de la mort de ses parents naturels et de son père adoptif. Que reste-t-il de l’amour de Philippe de Selongey, son époux qui l’aime mais qui veut mourir pour avoir osé épouser l’enfant de l’inceste

Traduit en 8 langues: alemanya.gifAllemandhungria.gifHongroislituanieetoileb014.gifLittuanienpolonia.gif Polonais portugal.gifPortugaisrussia.gif Russe eslovaquia.gif Slovaque ukraine-7 Ukraine

meslivres.png Les éditions Pocket de 2004
S5_Florentine_8.1S5_Florentine_8.2S5_Florentine_8.3S5_Florentine_8.4

anecdote.png En 1991, la série TV de Marion Sarraut est diffusée sur TF1 à 9h30 du matin, incroyable – pourquoi si tôt??? Seuls les 2 premiers livres ont été adaptés mais il était prévu que les 4 tomes le soient pour une diffusion en 2 « saisons », comme on aime à le dire de nos jours … malheureusement, le projet n’a pas pu aboutir et la série s’arrête donc à la mort du Téméraire.

voir ma fiche de lecture : fiches

1.png______________________________________________________________2.png

3.png fiora.png4.png

etymologie.pngPrénom d’origine italien, dérivé de Fiore signifiant « fleur » 

extrait.png Fiora Beltrami, née de Brévailles, Comtesse de Selongey est née en décembre1457 à Dijon (**), voici les premières descriptions physique lues dans « La Florentine – Fiora et le Magnifique » :

 » … elle était incapable d’estimer à sa juste valeur une chevelure souple et brillante sans doute mais regrettablement foncée. (—) le visage que reflétait le miroir et celui du portrait étaient étrangement semblables. c’était le même teint délicat d’ivoire rosé, la même bouche au pli rieur, le même nez fin et sourtout les mêmes yeux d’un gris nuageux. –Alors?, demanda Francesco, soutiendras-tu encore que tu es laide? — N..on. Mais pourquoi ne suis-je pas blonde comme elle? (—) Se pouvait-il qu’à peine sortie de l’enfance elle eût suscité la passion d’un homme?… Pour la première fois, il regardait Fiora avec des yeux différents, s’attachant à la finesse de la taille, à la rondeur exquise de la gorge moulée par le tissu chatoyant, à l’ivoire si doucement rosé de la peau soyeuse, à la délicatesse d’une main fine maniant une pièce précieuse… La pensée qu’un homme pouvait prétendre posséder ce miracle de grâce et de beauté lui fut soudain intolérable. « 

(**) Juliette Benzoni nous a informé que pour elle, bien qu’elle ne donne jamais la date de naissance de ses personnages, ont tous la date de naissance de ses enfants : Jean-François né le 3 septembre (ses héros seront donc nés les 3 septembre) et Anne le 27 Octobre (ses héroïnes le seront les 27 octobre). Et bien, on ne peut pas le faire pour Fiora car au début du livre, Beltrami arrive à Dijon en décembre et la recueille alors qu’elle n’a que quelques jours!)

genealogie.png

Père Adoptif : Francesco Beltrami – marchand et négociant florentin, grand ami de Lorenzo, le Magnifique.

Père : Jean de Brévailles – bourguignon et écuyer de Charles de Charolais (le futur Téméraire), né en 1428 et mort à l’échafaud en 1457.
Mère: Marie du Hamel, née de Brévailles - née en 1431 et morte à l’échafaud en 1457 avec son frère pour crime d’inceste et d’adultère.

Epoux : Philippe de Selongey – née vers 1444. Comte Bourguignon, Chevalier de la Toison d’Or et fidèle du Duc de Bourgogne, Charles le Téméraire. Fiora l’épouse à Fiesole en février 1475. Carlo Pazzi que Hiéronyma force Fiora, qui se croyait veuve, à épouser à Rome un peu avant Pâques de 1478. Mariage nul!
Enfants : Philippe de Selongey , née le 26 octobre 1477 à Plessis-les-Tours – Lorenza, sa fille naturelle qu’elle eut de Lorenzo de Medicis, née en avril 1479 près de Paris et que les Nardis adopteront.

Famille Originiare : Les Brévailles : son grand-père Pierre de Brévailles, sa grand-mère Madeleine de La Vigne, son oncle Christophe de Brévailles, né en 1447, mort en soldat à la bataille de Morat en juin 1476 – Les Du Hamel : son beau-père Regnault du Hamel – que Marie épousa en 1455, mort littéralement de terreur en 1475- sa demi-soeur Marguerite, née en 1456 à Dijon

Famille Florentine : les Pazzi : Hiéronyma Pazzi, née Beltrami, cousine de Francesco et son fils Pietro Pazzi!
Belle-Famille - Les Selongey : un frère Amaury, mort à la bataille de Montlhéryen juillet 1475 et une belle-soeur  Béatrice, veuve d’Amaury

Compagnons d’aventures : Léonarde Mercet, bourguignone, sa nourrice et marraine  – Démétrios Lascaris, médecin grec avec qui elle signe son pacte de vengeance – Esteban, serviteur du médecin  – Douglas Mortinmer, officier à la garde Ecossaise de Louis XI

1.png______________________________________________________________2.png

haut.png



3 commentaires pour « La lettre F »

  1.  
    lamour martine
    3 mars, 2013 | 18:51
     

    je suis actuellement entrain de lire la florentine après avoir lu le gerfaut catherine les treize vents je suis à nouveau sous le charme et compte bien lire la série enitière bien que la période du moyen age soit ma préférée, alors merci pour ce site plein de trésors

  2.  
    christian geoffroy
    13 avril, 2013 | 17:25
     

    bonjour , je suis a la recherche de mon ancetre geoffroy de selongey meme epoque et meme lieu meme titre de noblesse est ce phillipe de selongey dont il sagit merci de me repondre amicalement christian

  3.  
    18 avril, 2013 | 11:04
     

    Bonjour Christian
    Non, désolé, Philippe de Selongey est un pur personnage fictif de Juliette… mais c’est sur qu’elle est tombé sur ce lieu et ce nom et comme ils lui ont plu, elle a choisi de faire de Philippe, un Selongey…
    Bonne recherche

    Dernière publication sur la bibliographie de Juliette Benzoni : Le Journal du Dimanche

Laisser un commentaire