O

a.png b.png  c.png  d.png e.png f.png g.png h.png i.png j.png k.png l.png m.png
n.png o.png p.png q.png r.png s.png t.png u.png v.png w.png x.png y.png z.png

3.png______________________________________________________________4.png

o2.png

1.png______________________________________________________________2.png

 

3.png olivier.png4.png

etymologie.pngPrénom d’origine latine venant des mots oliva, l’olivese fête le 12 Juillet

extrait.png Olivier de Courtenay, chevalier du Temple, né à Noël 1270 à Valcroze, voici la première description physique lu dans « Les Chevaliers : Olivier ou le trésor des Templiers » :

« Après lui, le couple dont l’amour ne se démentait pas, n’eut pas d’autres enfants, mais celui-là semblait de taille à tenir tout la place à lui tout seul. De son père il eut les cheveux blonds, de sa mère les longues et vertes prunelles dont la couleur s’estompait d’un gris léger qui, avec le temps, les fit méditatives. Des deux, un caractère trempé, droit et vaillant comme l’épée dont, en dépit de son grand âge, le vieux Pernon trouva la force de lui apprendre à se servir. Au château, tout le monde l’adorait. Cependant son père comme sa mère surent l’élever sans faiblesse ni mièvrerie. »

genealogie.png

Père : Renaud de Courtenay, né en 1226 en Palestine

Mère : Sancie Courtenay, née de Signes, née en 1232 en Provence et décédée à Valcroze au printemps 1307

Epouse : Aude de Montreuil, née à Montreuil en 1293, Olivier l’épouse à Valcroze en 1315
Enfant :Thibaut de Courtenay, né à Valcroze en 1316

Compagnons d’aventures : Frère Clement de Salernes, Templier – Hervé d’Aulnay, frère Templier, frère binôme d’Olivier – Mathieu de Montreuil, bâtisseur et son fils Rémi - Pierre Montou, ancien Templier – Gildas d’Ouilly, étudiant.

 

1.png______________________________________________________________2.png

3.png orchide.png4.png

etymologie.pngPrénom d’une fleur - venant du grec >i>orchissignifiant « testicule » (pour la forme des racines de la plante)

extrait.png Orchidée née princesse Mandchoue du nom de Dou-Wan le 27 Octobre 1882 , voici la première description physique d’Orchidée lue dans « Les Dames du Méditerranée Express : La princesse Mandchoue » :

 » Assez grande pour une Asiatique, elle portait avec l’assurance d’une altesse sa tête fine casquée de cheveux noirs et luisants comme une laque précieuse. Sa peau ambrée teintaient de rose ses hautes pommettes vers lesquelles s’étiraient d’immenses prunelles sombres moirées d’or. Les lèvres charnues, rouges et pulpeuses s’entrouvraient sur de petites dents nacrées qui les rendaient plus attirantes encore. »

genealogie.png

Parents : Orpheline dès sa naissance, sa mère était une nièce de l’Empereur Hien-Fong, élevée par l’Impératrice Ts’eu-hi, elle fut membre de sa brigade « Les lanternes rouges » lors de la révolte des Boxers.

Epoux : Edouard Blanchard qu’elle épouse en 1900 après la révolte des Boxers. Il est assassiné fin 1905. Fils naturel caché de la cousine de sa mère Agathe Lecourt, née Bélon et d’un anglais nommé John décédé peu avant la naissance. Pierre Bault qu’elle épouse en 1919

Sa Belle-Famille : ses beaux-parents Henri Blanchard et Adélaïde née Paoli, son beau-frère Etienne Blanchard aussi sous le pseudo du Comte Italien Alfieri

Compagnons d’aventures : Antoine Laurens, peintre – Robert Martigue, journaliste – Grigori Kholanchine, prince russe – Lord Sherwood, marin anglais.

1.png______________________________________________________________2.png

3.png personnages.png4.png

Nom Livre
le Chevalier d’Ocariz Un Collier pour le Diable
Consul général d’Espagne. Il part en France négocier l’achat du Collier de la Reine. A Paris, il n’aura pas plus de chance que Gilles sensé négocier le collier pour la duchesse.

 

haut.png



Il n'y a actuellement pas de commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire