La lettre W

a.png b.png  c.png  d.png e.png f.png g.png h.png i.png j.png k.png l.png m.png
n.png o.png p.png q.png r.png s.png t.png u.png v.png w.png x.png y.png z.png

3.png______________________________________________________________4.png

w2.png

1.png______________________________________________________________2.png

3.png webmasters.png4.png

Alors, ici, je regroupe tous les webmasters qui ont créé un site se rapportant à notre Juliette Benzoni – à peu près dans l’ordre de leur création  :

Stéphanie :

Image hébergée par servimg.com
le premier de tous les sites sur Juliette Benzoni crée en 2003!

Mistral :

La lettre W fansitebanner2
Le site Suisse sur Catherine de Montsalvy en Grande-bretagne-0&France-10 depuis Septembre 2008

Frédérique :

bannia10
La bibliographie illustrée de J.Benzoni créé en Octobre
2008

1.png______________________________________________________________2.png

3.png personnages.png4.png

Nom Livre
John Wanton Le Gerfaut
Fils du gouverneur de Rhode Island qui reçoit en sa maison de Newport le quartier général du chevalier de Ternay

 

Nom Livre
Le Général George Washington Le Gerfaut
Gilles retrouve le chef des Insurgents à Peekskrill et reste à son service. Le général l’envoie au camp de Sagoyewatha pour lui ramener son frère Igrak et essayer de le ramener à la cause des Insurgents. Gilles y découvre la traîtrise d’Arnold et ramène les preuves au général mais trop tard, Arnold a fui avec l’or amené par les français. Le Général empêche également Gilles de fuir avec Sitapanoki
Extrait
– (—) Qu’avez-vous à dire pour votre défense?
– Rien ! sinon que j’aime cette femme et qu’elle m’aime.
– Et après? Qui êtes-vous donc pour vous jeter ainsi en travers de mes desseins? Dans le drame que nous vivons nous n’avons que faire d’une seconde guerre de Troie qui jetteraient sur nous les Six Nations au grand complet. Vous n’êtes pas Pâris, elle n’est pas Hélène ! Mais quelle damnée habitude avez-vous donc, vous les Français, de toujours mettre l’amour en avant? Vous le brandissez comme un drapeau, vous vous en parez comme d’une médaille… Moi, je n’ai pas de temps pour l’amour ! C’est la liberté qui m’intéresse et je croyais qu’il en allait de même pour vous, sinon je n’aurais pas fait de Don Juan un officier de mon armée.

haut.png



Il n'y a actuellement pas de commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire